La rose, une spécialité iranienne

Rosa damascena

C’est une spécialité iranienne qui fait saliver les géants mondiaux de la cosmétique. La rose dite de Damas (Rosa damascena Mill.) vient en fait de Qamsar, dans la province montagneuse d’Ispahan dans le nord-ouest du pays.

La cueillette des roses à Qamsar

On y récolte 26 000 tonnes de pétales chaque année entre avril et mai pour les transformer en eau et essence de rose. « Nous arrivons au jardin à 5 heures du matin et nous travaillons jusqu‘à midi. Nous portons les fleurs à la pesée et elles sont ensuite transportées vers Qamsar, où est produite l’eau de rose », explique un saisonnier.

Continue reading La rose, une spécialité iranienne

Les « tours du silence » de Yazd, capitale mystique

Yazd est l’une des plus anciennes villes du monde. Elle est située sur le plateau central iranien et elle est entourée de lacs salés et de déserts. Elle abrite, outre la plus vieille mosquée d’Iran, les tours du silence, des structures circulaires utilisées pour les rites funéraires des zoroastriens. Yazd est d’ailleurs la capitale du zoroastrisme, une très ancienne religion monothéiste.

Continue reading Les « tours du silence » de Yazd, capitale mystique

Le varzesh-e pahlavani : plus qu’un sport, un rite (3/4)

Entraînement avec des « mils » (Yazd)

Connu aussi sous le nom de varzesh-e bastani (en persan :ورزش باستانى, ancient sport), le varzesh-e pahlavani est une activité physique et spirituelle qui se pratique au son du tonbak (percussion iranienne) dans une zourkhânéh (maison de force). Son origine remonterait à l’époque de l’empire parthe (250 av. J.-C. – 224).

Le varzesh-e pahlavani possède sa propre fédération, l’International Zurkhaneh Sports Federation.

Continue reading Le varzesh-e pahlavani : plus qu’un sport, un rite (3/4)