« Secret de rue » : l’Iran vu par les marionnettes

Originaire de la Marne, la compagnie franco-iranienne « Papier Théâtre » présente son nouveau spectacle lors du festival mondial des théâtres de marionnettes à Charleville-Mézières. Une vraie prouesse technique avec 600 figurines mesurant de 30 cm à 1 m 10.


« Secret de rue », un spectacle de la compagnie « Papier Théâtre »

Continue reading « Secret de rue » : l’Iran vu par les marionnettes

La Perse à l’Exposition Universelle de 1889

Vue générale de l'Exposition universelle de 1889.

Terre d’iran vous invite à faire un voyage à travers le temps en publiant un article paru dans la revue L’Art de 1889 à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris. Le texte a été reproduit à l’identique. L’Iran s’appelait alors la Perse et les noms des différentes villes et régions sont orthographiés à la manière du XIXe siècle.

Continue reading La Perse à l’Exposition Universelle de 1889

Disparition de Maryam Mirzakhani, première femme lauréate de la médaille Fields


Maryam Mirzakhani (مریم میرزاخانی) était devenue en 2014 la première femme lauréate de la plus prestigieuse récompense en mathématiques.
Première femme lauréate de la médaille Fields, la plus prestigieuse récompense en mathématiques, l’Iranienne Maryam Mirzakhani née le 5 mai 1977 à Téhéran, est décédée ce 15 juillet à 40 ans d’un cancer aux États-Unis, rapportent le Tehran Times et l’agence de presse Mehr.
Continue reading Disparition de Maryam Mirzakhani, première femme lauréate de la médaille Fields

Kendi en forme d’éléphant

Cet objet en forme d’éléphant assis, décoré de motifs bleu cobalt, gris bleuté et blanc a clairement été inspiré par un kendi, une sorte de gobelet chinois Ming de la période Wanli (1573-1620 [1]. Contrairement à ceux de Chine, cet exemple safavide est fait en céramique frittée plutôt qu’en céramique simple et les traits de l’éléphant ne sont pas très naturalistes.

Continue reading Kendi en forme d’éléphant

Tirgan, le festival de la mi-été

Tirgan (تیرگان‎‎) est un festival du milieu de l’été, célébré tous les ans le 13 Tir (le 3, 4 ou 5 juillet). À cette occasion on s’asperge d’oau, on danse, on récite des poèmes et on déguste des plats traditionnels comme la soupe d’épinard et le sholezard (une sorte de pudding au riz safrané) servi également durant Norouz.

Sholezard à l'occasion de Norouz.
Sholezard à l’occasion de Norouz.

Continue reading Tirgan, le festival de la mi-été

Jeune Persane tenant un livre

Femme tenant un livre

Cet album de miniatures et de calligraphie a été compilé à la fin du XIIIe siècle de l’Hégire (XIXe siècle) ou au début du XIVe siècle de l’Hégire (XXe siècle), probablement en Turquie. Les pièces calligraphiques signées représentent neuf différents calligraphes persans, dont Sulṭān ʿAlī al-Mashhadī, Sulṭān Murād al-Ḥusaynī, Muḥammad Ḥusayn, Niʿmat Allāh al-Mashhadī, Muḥammad Aṣghar, Shāh Muḥammad al-Mashhadī et Muḥammad Zamān.

Continue reading Jeune Persane tenant un livre

Pourquoi l’Iran n’est pas un pays arabe ?

L’Iran est, à tort, parfois inclus dans les « pays arabes », expression qui désigne les États du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Or, l’Iran est l’héritier de la civilisation perse. Et souvent, les relations entre l’Iran et ses voisins sont très tendues.

Voici une courte vidéo qui résume parfaitement ce propos. L’article est à découvrir sur La Croix.

L’Iran à l’Expo 2017 d’Astana

Situation du pavillon de l'Iran

Le pavillon de l’Iran est situé dans la zone dédiée aux pays asiatiques. Il fait 505,65 m2.

L’idée de l’exposition est de démontrer la voie prise par l’Iran du passé au présent. Cette voie montre le mouvement du pays dans la technologie de l’avenir au moyen des nouvelles technologies et, ce qui est le plus important, en tenant compte de l’expérience historique passée.

La source d’inspiration pour la conception du projet est un tissu ondulant dans le vent, avec sa fluidité et la délicatesse de ses mouvements.

Continue reading L’Iran à l’Expo 2017 d’Astana

Shâh ’Abbâs Ier et son page 

Le shâh Abbâs enlaçant un jeune page, musée du Louvre, (détail, 1627)
Le shâh Abbâs enlaçant un jeune page, musée du Louvre, (détail, 1627)

Installé à l’ombre d’un grand arbre au bord d’un ruisseau, Shâh ’Abbâs Ier se fait offrir une coupe de vin par un jeune échanson pour lequel il semble manifester une tendre inclination et qu’il enlace. Il s’agit d’une scène se passant en marge d’un banquet, probablement dessinée lors d’une des fêtes données par le souverain, peu avant le Nouvel An iranien qui se célèbre le 21 mars. Le peintre a, selon un usage fréquent à cette époque, calligraphié un bref poème à côté de sa signature.

Continue reading Shâh ’Abbâs Ier et son page