Ispahan par l’image et par les textes

Une partie de la ville d'Ispahan vue depuis le toit du Palais d'Ali Qapu.
Une partie de la ville d’Ispahan vue depuis le toit du Palais d’Ali Qapu. Au premier plan le grand immeuble est l’Hotel Abbassi qui mérite une visite même si ce n’est pas pour y résider. Le dôme est celui de la Madrasa de la mère du Shâh nommée actuellement Madrasa Chahar Bâgh (août 2001).

Ispahan est la troisième ville d’Iran, situés à 340 kilomètres au sud de Téhéran. Capitale de la Perse entre le XVIe et le XVIIIe siècle, l’origine de la ville de la création de la ville n’a pas été établie par manque de preuves archéologique. On suppose qu’elle est ancienne de par sa situation géographie, au centre de l’Iran. Ispahan est l’une des plus anciennes villes iraniennes.

Continue reading Ispahan par l’image et par les textes

La semaine culturelle d’Ispahan à Paris

Ispahan-Paris

Ispahan s’invite à Paris du 7 au 14 avril 2018 et sera mise à l’honneur à travers une série d’événements culturels : architecture, littérature, vie associative, gastronomie, musique, etc.

L’ancienne capitale de la Perse s’inscrit dans l’imaginaire collectif et elle a alimenté nombre de récits de voyageurs européens. Comme le fait justement remarquer Sina Abédi, commissaire de la semaine culturelle d’Ispahan à Paris, « Ispahan est la vitrine de l’Iran depuis des siècles : capitale d’empire sous la dynastie safavide, conçue à l’image du paradis, elle rassemble les plus beaux monuments d’Iran, des jardins qui ont fait rêver les Romantiques et un art de vivre qui lui est propre à travers son bazar, ses ponts, son quartier arménien et tant d’autres merveilles. »

Continue reading La semaine culturelle d’Ispahan à Paris

La Perse vue par Sir Robert Ker Porter

Portrait de Sir Robert Ker Porter (1822).
Portrait de Sir Robert Ker Porter (1822).

Les récits de Sir Robert Ker Porter sur ses voyages au Moyen-Orient donnent un aperçu d’une région qui était largement méconnue de la plupart des Européens. Ses aquarelles originales constituent une source visuelle fascinante et sont à la fois descriptives de leurs décors et de leurs belles œuvres d’art. Christopher Wright [1] raconte le voyage de Porter à travers un paysage inconnu et enchanteur.

Continue reading La Perse vue par Sir Robert Ker Porter

Jeu d’échecs persan du XIIe siècle

Jeu d'échecs persan du XXe siècle.

Ce jeu d’échecs presque complet est l’un des plus anciens exemples existants dans le monde. Les pièces sont de formes abstraites : le shâh (roi) est représenté comme un trône ; le vizir (l’équivalent de la reine) est un trône plus petit ; l’éléphant (évêque) possède deux protubérances en forme de défenses ; le cheval (chevalier) a un bouton triangulaire représentant sa tête ; le chariot (roche) est rectangulaire avec un coin en haut ; et les pions sont des hémisphères à facettes avec des boutons.

Continue reading Jeu d’échecs persan du XIIe siècle

Licornes et autres bizarreries : un manuel médical persan du XVIIIe siècle

Les visiteurs de l’exposition actuelle, Harry Potter : History of Magic (Harry Potter : Histoire de la Magie, jusqu’au 28 février 2018) reconnaîtront facilement la licorne et l’auront remarqué telle qu’illustrée ci-dessous, extrait de l’Histoire Générale Des Drogues, Traitant Des Plantes, Des Animaux Et Des Mineraux, (Paris, 1694), par Pierre Pomet (1658-1699), pharmacien en chef de Louis XIV. Cependant ils pourraient être surpris […] d’apprendre que cette gravure avait été fidèlement reproduite dans une traduction persane commandée par Tipu Sultan de Mysore (règne 1782-1799).

Continue reading Licornes et autres bizarreries : un manuel médical persan du XVIIIe siècle

À la découverte des philosophies d’Iran

Avicenne (extrait d’un manuscrit médiéval intitulé « Subtilités de la vérité », 1271).

France Culture a consacré quatre émissions à la philosophie iranienne, peu connue en Occident. Certes, nous connaissons Avicenne, Omar Khayyam ou encore Roûmî, mais les philosophes et poètes persans sont bien plus nombreux. Voyage dans la sagesse mystique de la Perse.

Continue reading À la découverte des philosophies d’Iran

Carreau de frise du XIIIe siècle

Carreau

Ce carreau de frise est moulé en bas-relief et peint d’émail irisé sur un fond blanc opaque avec des touches de turquoise et de bleu cobalt. Le fond présente un paysage luxuriant de motifs végétaux et d’oiseaux en vol, tandis qu’au premier plan, deux cavaliers tuent un cerf avec leurs épées. Les personnages portent des vêtements luxueux, et l’artiste a pris soin de représenter différents motifs textiles sur chacun d’eux. Des carreaux brillants de qualité, de couleurs et de motifs similaires ornent le palais à Takht-e Suleiman (trône de Salomon), une importante résidence impériale des Ilkhanides (khanat mongol créé en 1256).

Continue reading Carreau de frise du XIIIe siècle