Persépolis, le Paradis perse

Sur les hauts plateaux iraniens se trouve le berceau de l’une des plus grandes civilisations de bâtisseurs de l’Antiquité : les Perses.  Ils y ont édifié un chef-d’œuvre d’architecture : Persépolis. Jusqu’à présent, on pensait que ce site se limitait à son imposante terrasse, utilisée par les rois perses quelques mois dans l’année. Mais des découvertes récentes révèlent un tout autre visage de la cité, celui de l’une des villes les plus opulentes du monde antique : un éden dans les montagnes perses. (Arte)

Voir aussi :
« Shiraz-Persépolis : quand l’Iran accueillait un festival d’art »
« Des fouilles révèlent une ancienne porte à Persépolis »

Des fouilles révèlent une ancienne porte à Persépolis

Site de Pârsa achéménide

Des fouilles effectuées à Persépolis, résidence royale fondée par Darius le Grand vers 518 av. J.-C., ont mis au jour une porte antique à Tal-e Ājori (« colline de briques »). Cette dernière, antérieure à Persépolis, est située à 3 500 mètres à l’extérieur de la cité et représente beaucoup pour la compréhension de l’Empire achéménide.

Alireza Askari Chavardi, le responsable de l’équipe iranienne, a dit que les archéologues avaient œuvré pour avoir un aperçu des fonctions de l’ancien complexe à Persépolis au cours du siècle passé et pour présenter une analyse spatiale de la cohérence et des liens conceptuels dans le sens de polis dans la construction royale et des bâtiments environnants.

Continue reading Des fouilles révèlent une ancienne porte à Persépolis