Téhéran : effondrement de la tour Plasco

Ce qui reste du Plasco

Suite à un incendie, le Plasco situé au cœur de Téhéran s’est effondré ce jour. Construite en 1962 par l’homme d’affaires Habib Elghanian, un juif iranien, elle fut nommée d’après le nom de son entreprise de production de plastique.

Habib Elghanian en 1972.
Habib Elghanian en 1972.

Habib Elghanian, né en 1909 et exécuté le 9 mai 1979, est un homme d’affaires et philanthrope iranien. Représentant la communauté juive en Iran dans les années 1970, il est arrêté et condamné à mort après la Révolution islamique pour des accusations de corruption, de contacts avec Israël et le sionisme, et pour son amitié avec les ennemis d’Allah. Il est le premier juif et homme d’affaires à être exécuté par le gouvernement islamique de Mehdi Bazargan. Son exécution a causé la peur au sein de la communauté juive, incitant de nombreux Juifs à quitter l’Iran. (Wikipédia)

Continue reading Téhéran : effondrement de la tour Plasco

Avec les derniers nomades d’Iran

Femmes kachkaï dans la province de Fars.
Femmes kachkaï dans la province de Fars.

L’Iran est un carrefour où cohabitent de nombreuses ethnies parlant de multiples idiomes. Parmi elles, des peuples nomades : les Bakhtiaris, en Iran méridional, parlant un dialecte lori ; les Kachkaïs, le plus grand groupe nomade de la plnète, dans le Fars et la Province d’Ispahan. Ces derniers parlent le kachkaï, une langue azérie. L’Obs vient de leur consacrer un reportage photographique.

Continue reading Avec les derniers nomades d’Iran

Iran, chronique d’une année décisive


Le 14 juillet 2015, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Téhéran pour manifester leur joie après la signature de l’accord dit « sur le nucléaire » entre l’Iran et les Occidentaux. Celui-ci prévoit, notamment, la levée des sanctions économiques qui frappent le pays depuis des décennies. Huit mois plus tard, les attentes de la population ont-elles été comblées ? Comment l’accord influence-t-il la vie quotidienne ? Le marché iranien, si convoité par les Occidentaux, s’est-il ouvert ?

[Lire la suite sur Arte]

Paris-Téhéran : à bord du vol symbolique d’Air France, 8 ans après

Retour sur le premier vol d’Air France pour Téhéran, une liaison qui avait été suspendue depuis 2008 en raison des sanctions internationales imposées contre l’Iran. À son bord, des touristes, mais aussi des chefs d’entreprise pour qui les allers-retours seront désormais plus simples. L’émotion est forte pour certains membres du personnel de la compagnie ainsi que pour la direction, qui se félicite. La ligne s’annonce plutôt rentable.

17 avril 2016