22 photos surprenantes d’Iraniennes prises entre les années 1920 et 1950

Parîsâ Damandân Nafîsî, née en 1967 à Ispahan, est une photographe et historienne de l’art iranienne. Diplômée en photographie de l’université de Téhéran, elle est l’auteur d’un livre de portraits photographiques d’Ispahan : Portrait Photographs from Isfahan: Faces in Transition 1920-1950. L’ouvrage paru en 2006 retrace l’histoire d’Ispahan à travers des photos de la première moitié du XXe siècle qu’elle a collectées sur une période de dix ans. La recherche des photos a été laborieuse en raison de l’incendie qui a brûlé de nombreuses archives photographiques à Ispahan, suite à la promulgation de la loi de 1979 interdisant la représentation de femmes non voilées.

Après le tremblement de terre qui a détruit Bam, Damadân s’est lancée dans le projet de retrouver et de protéger les archives photographiques de la ville. En 2006, bien que son trtavail n ‘était pas complété, elle avait pu récupérer plus de dix milles négatifs.

« Avec mes mains nues, j’ai commencé à creuser aux endroits où étaient situés des magasins de photo avant le tremblement de terre. C’était difficile de trouver des outils adéquats dans la ville détruite. Je me suis arrêté après trois jours : fatiguée et déprimée. Je suis allée me reposer. Après une semaine, je suis retournée à Bam et j’ai creusé d’affilé pendant dix jours. J’ai fait ainsi plusieurs voyages entre Bam et Téhéran. » 

Les portraits ci-dessous montrent de jeunes femmes loin de l’image que l’on se fait de l’Iran. Elles ne portent pas de voile et leurs poses sont à des lieues de la « morale » islamique.

Bibliographie

Damadân Parîsâ, Portrait Photographs from Isfahan: Faces in Transition 1920-1950, Saqi Books, 2004, 263 p.

Voir aussi :
« Photographs from Esfahan, Various Photographers [1880s-1940s] »

(Source : vintage everyday, Wilipédia, thepowerofculture)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *