Yazd au patrimoine mondial de l’UNESCO

Vue aérienne de Yazd et de la mosquée de Jame.
Vue aérienne de Yazd et de la mosquée de Jame (01/01/2017).

Yazd (یزد) à été inscrite ce jour sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO qui la considère comme l’une des plus anciennes villes du monde, après Ur, en Mésopotamie.

La ville historique de Yazd est située au milieu du plateau central iranien, à 270 km au sud-est d’Ispahan, à proximité des routes des épices et de la soie. C’est un témoignage vivant de l’utilisation des ressources limitées pour assurer la survie dans le désert. L’eau est amenée en ville par un système de qanats, ouvrage destiné à la captation d’une nappe d’eau souterraine. Les édifices sont construits en terre. La ville a échappé aux tendances à la modernisation qui ont détruit de nombreuses villes traditionnelles en terre. La cité perdure avec ses quartiers traditionnels le système de qanats, les maisons traditionnelles, les bazars, les hammams, les mosquées, les synagogues. (Source UNESCO)

Vues de Yazd. De haut en bas et de droite à gauche : panorama de Yazd ; la mosquée Jame ; Bad Gir Yazd Dolat Abad ; ruelle traditionnelle ; le temple du feu ; la mosquée Amir Chakhmagh.
Vues de Yazd. De haut en bas et de droite à gauche : panorama de Yazd ; la mosquée de Jame ; Bad Gir Yazd Dolat Abad ; ruelle traditionnelle ; le temple du feu ; la mosquée Amir Chakhmagh.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *