« Secret de rue » : l’Iran vu par les marionnettes

Originaire de la Marne, la compagnie franco-iranienne « Papier Théâtre » présente son nouveau spectacle lors du festival mondial des théâtres de marionnettes à Charleville-Mézières. Une vraie prouesse technique avec 600 figurines mesurant de 30 cm à 1 m 10.


« Secret de rue », un spectacle de la compagnie « Papier Théâtre »

Dans le quartier populaire d’une ville iranienne habitent deux fillettes. Homeyra, timide et respectueuse, vit avec ses parents, son frère, sa sœur et sa grand-mère. Son père voue un amour obsessionnel à sa femme. Azar, la meilleure amie d’Homeyra, curieuse et débrouillarde, partage un toit avec son père drogué, sa mère ouvrière et son frère adolescent, Gholamali, privé de jeunesse par les difficultés domestiques. À travers le regard naïf de ces deux petites filles qui racontent leur quotidien avec humour et légèreté, la pièce interroge sur la rage destructrice qui loge au sein de ces deux foyers. La compagnie poursuit son approche sans cesse renouvelée du théâtre de papier, avec l’adaptation d’un roman de l’auteure iranienne Fariba Vafi, un travail hors norme mettant en scène d’immenses figurines (environ 600 !) choisies parmi les milliers de prises de vues du photographe de renom Abbas Kowsari.

Two little girls live in a popular district of an Iranian town. Homeyra, timid and respectful, lives with her parents, her sister, her brother and her grandmother. Her father is obsessively in love with his wife. Azar, Homeyra’s curious and resourceful best friend, shares a roof with her drug addict father, her working mother and her adolescent brother, Gholamali. Family difficulties have deprived Gholamali of his youth. Through the eyes of the two little girls who tell their daily life story with humour and lightness, the play brings into question the destructive rage in the heart of the two houses. The company continues the unstopping renewed approach to paper theatre with the adaptation of a novel by the Iranian author, Fariba Vafi. It is a non-ordinary work with numerous figures (about 600!) on stage chosen from the thousands of pictures taken by the well-known photographer, Abbas Kowsari.

Autrice : Fariba Vafi ; Mise en scène : Narguess Majd ; Musique : Siamak Jahangiry ; Création lumière : Daniel Linard ; Jeu et manipulation : Hélène Barreau, Rébecca Forster, Frédéric Pougeard ; Gestion du plateau : David Lippe, Anaïs Plasse ; Construction figurines : Cécile Doutey, Anaîs Plasse, Alain Lecucq, Narguess Majd ; Construction marionnettes : Einat Landais, Cerise Guyot ; Régisseur lumière : Antoine Lenoir ; Régisseuse son : Narguess Majd.

(Source : festival mondial des théâtres de marionnettes)

Categories: Art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *