Photos d’identité vs photos Instagram: la schizophrénie des jeunes Iraniens en deux clichés

Photo d'identité / photo Instagram

Depuis quelque temps les Iraniens, fervents des réseaux sociaux, les utilisent pour montrer le contraire de ce que la législation de la République islamique les oblige à faire. Il est ainsi devenu courant de voir les Iraniennes s’afficher sans leur voile.

Cette fois, les hommes comme les femmes mettent en parallèle la photo austère de leur carte d’identité avec celle qui les montre dans la vie de tous les jours. Les autorités du pays doivent apprécier !

La photographie en noir et blanc montre un visage sérieux, entouré d’un voile ; à côté, celle d’une jeune fille souriante, maquillée et cheveux teints. Sur Instagram, cette superposition de photos se multiplie depuis quelques semaines. Sous le hashtag #KartMelichallenge (défi de la carte d’identité), des centaines de jeunes filles et garçons montrent le contraste entre leur identité officielle, et leur identité réelle.

L’Iran Wire nous apprend que l’idée vient d’une jeune Iranienne de 23 ans. Elle a d’abord voulu poster des photos de femmes avec ou sans hijab (voile qui recouvre les cheveux et une partie du cou des femmes) avec la campagne My Stealthy Freedom (« ma liberté discrète »). La jeune instagrameuse s’est donc d’abord concentrée sur les cartes d’identité, comme elle le raconte à l’Iran Wire :

« C’est rare que les gens aient l’air heureux sur la photo de leur carte d’identité, et c’est ça qui rend la campagne intéressante. »

En effet, si en France les règles des photos d’identité officielles sont déjà contraignantes, elles le sont encore plus en Iran : « récente », « sur fond clair », « 6 x 4 cm », détaille l’Iran Wire. Et la liste est encore longue :

« Les hommes ne doivent pas porter de cravate, ni de lunettes de soleil, ni de bijoux. Leurs cheveux doivent être coiffés et leur front ainsi que leurs oreilles doivent être clairement dégagés. Les femmes doivent apparaître avec un hijab entier, sans maquillage ni bijoux ».

[Lire la suite sur Les Inrocks]

Voir aussi la protestation de l’actrice Sadaf Taherian (persan sous-titré en anglais) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *