Téhéran 1970 : les années pop

Sous l’influence modernisatrice et pro-occidentale du Shâh, la capitale iranienne voit l’émergence d’une importante scène musicale pop, disco, funk, psychédélique. Une parenthèse créative qui se refermera brutalement en 1979.

Continue reading Téhéran 1970 : les années pop

Rencontre avec Ziya Tabassian

Ziya Tabassian

Terres d’Asie s’est entretenu avec le joueur de tombak Ziya Tabassian.

– Qui est Ziya Tabassian ?

Je suis un musicien d’origine iranienne, vivant au Québec depuis presque 26 ans ! Je suis né à Milan, mais mes parents sont retournés en Iran quand j’avais un mois ! J’ai vécu 11 ans en Iran avant d’immigrer au Canada avec ma famille.

– Quel est votre parcours ?

J’ai commencé la pratique de la percussion à l’âge de 10 ans. J’ai eu mon premier instrument, le tombak, à l’occasion de mes 10 ans. À notre arrivée au Canada en 1990, j’ai étudié le violon à l’école secondaire Saint-Luc durant 5 ans. À l’âge de 14 ans, j’ai commencé l’apprentissage de la percussion occidentale auprès de Julien Grégoire et j’ai obtenu mon Baccalauréat en interprétation à l’Université de Montréal. En 2003, durant une résidence au Banff Center for the Arts, j’ai exploré les possibilités sonores et la musique contemporaine sur des instruments de percussion d’Iran. En 2006, j’ai enregistré mon premier album solo au tombak, portant sur mes recherches sonores et les cycles rythmiques de la musique ancienne persane. J’ai continué mon apprentissage avec des maîtres de percussion de différentes cultures, tel que Misirli Ahmet (Turquie), Trichy Sankaran, Shree Sundarkumar et Yogesh Samsi (Inde).

[Lire la suite sur Terres d’Asie]

Le succès grandissant de la musique rock, pop et blues en Iran

La musique reste un problème dans la République islamique, surtout si elle est l’émanation culturelle de l’Occident. Cela n’empêche pas de nombreux groupes de se multiplier au plus grand plaisir des jeunes Iraniens. Découverte de la scène musicale téhéranaise avec, entre autres, Match Box, un groupe de blues crée en 2013.

Continue reading Le succès grandissant de la musique rock, pop et blues en Iran

Alfred Jean-Baptiste Lemaire, un musicien français à Téhéran

Le général Alfred Jean Baptiste Lemaire

Inconnu aujourd’hui en France, Alfred Jean-Baptiste Lemaire (Aire-sur-la-Lys, le 5 janvier 1842 – Téhéran, le 24 février 1907) a connu son heure de gloire en Iran. Musicien militaire et compositeur, il s’est rendu à Téhéran en 1868, pendant le règne du roi Nasser ad-Din Shâh, pour former le personnel du département de musique de Dar al-Fonoun. Il a en particulier composé le premier hymne national iranien.

Continue reading Alfred Jean-Baptiste Lemaire, un musicien français à Téhéran